Lise de la Salle

Lise de la Salle se produit sur les grandes scènes internationales depuis plus de 15 ans et s’est positionnée comme l’une des musiciennes majeures de sa génération.
Née à Cherbourg en 1988, elle commence le piano à l’âge de 4 ans et donne son premier concert 5 ans plus tard lors d’un enregistrement live pour Radio France. Elle étudie au Conservatoire de Paris et se produit dans son premier concerto à l’âge de 13 ans avec le Concerto n°2 de Beethoven à Avignon, dans son premier récital à Paris à l’Auditorium du Louvre avant de partir en tournée avec l’Orchestre national d’Ile-de-France dans le Concerto en Ré majeur de Haydn. Elle a travaillé étroitement avec Pascal Nemirovski et reçu les conseils de Geneviève Joy-Dutilleux.
Lauréate du concours Young Concert Artists International Auditions de New York en 2004, elle remporte également le Premier Prix du Concours International Ettlingen en Allemagne, ainsi que le prix Bärenreiter.
En 2014, elle devient la première artiste en résidence de l’Opéra de Zurich et se produit à New York dans la Great Performers Series du Lincoln Center avec l’Orchestre Symphonique de Vienne.
Elle collabore avec des chefs tels que Fabio Luisi, James Conlon, Antonio Pappano, Ludovic Morlot, Fabien Gabel, Marek Janowski, Robin Ticciati, Jakub Hrusa, Stephane Denève, Osmö Vanska, James Gaffigan, Lawrence Foster, Jun Märkl, Semyon Bychkov et Dennis Russell Davies.
Elle est également très impliquée dans des missions de transmissions et participe à de nombreuses master-classes lors de ses tournées.
Lors de la saison 2018-19, elle fait ses débuts avec le Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Rafael Payare au Royal Festival Hall, se produit en concerts avec le Detroit Symphony Orchestra, Münchner Kammerorchester, Atlanta Symphony Orchestra, et donne des récitals à l’Auditorium du Louvre, au KKL de Lucerne, Tonhalle de Zurich, Alice Tully Hall (New York) et au Wigmore Hall.
Parmi ses nombreux disques, on peut citer le Concerto n°2, op.21 avec Fabio Luisi et le Staatskapelle Dresden. En mai 2011, Naïve produit son 6e disque pour célébrer le bicentenaire de Liszt (Diapason d’Or et Editor’s Choice de Gramophone). Ses deux derniers enregistrements sortent en 2018 : Bach Unlimited  (Concerto italien, la Fantaisie et fugue sur le thème B.A.C.H. de Liszt et la Chaconne de Bach/Busoni) ; et Paris-Moscou enregistré avec le violoncelliste Christian-Pierre La Marca, célébrant les relations musicales entre Paris et Moscou.