Journal d’un disparu

Partager :

Le Journal d’un disparu
Création au Palais Reduta à Brno le 18 avril 1921

Chanté en anglais et en tchèque, surtitré en français

Le Journal d’un disparu est l’autoportrait intime d’un homme amoureux, brillamment mis en scène par Ivo van Hove. L’histoire, celle d’un jeune paysan éperdument épris d’une jeune Tzigane, fait écho à la propre passion du compositeur tchèque Leoš Janáček pour sa muse Kamila.
L’oeuvre de Leoš Janáček est un cycle de chants écrit en 1917 pour ténor, contralto, choeurs féminins et piano. Cette oeuvre se caractérise par ses  couleurs riches et contrastées, l’exploitation judicieuse de la pureté du texte et une certaine économie de moyens à rapprocher d’autres pièces qui lui sont contemporaines comme L’Histoire du soldat de Stravinsky. Entre théâtre et opéra, la mise en scène subtile et sophistiquée d’Ivo van Hove est au service des chanteurs Andrew Dickinson et Marie Hamard exprimant l’amour naissant. La pianiste et les trois chanteuses font partie intégrante de la mise en scène afin de permettre à la passion et à la musique de Janáček d’occuper pleinement la scène, dans le huis clos d’un atelier de photographie. Pour ce spectacle, la partition musicale a été complétée par la compositrice belge Annelies van Parys, avec cinq nouvelles compositions introduisant une perspective féminine dans le récit de Janáček.

Production Muziektheater Transparant
Coproduction Toneelgroep Amsterdam, De Munt/La Monnaie, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Klarafestival, Kaaitheater, Operadagen Rotterdam, Beijing Music Festival

Opéra

Média : Podcasts

Durée : 3m26

Artistes

Ivo Van Hove

Mise en scène

Jan Versweyveld

Scénographie

An D’Huys

Costumes et design

Krystian Lada

Dramaturgie

Marie Hamard

Mezzo-soprano

Andrew Dickinson

Ténor

Hugo Koolschijn

Acteur

Matthew Fletcher

Piano

Annelies Kerstens

Voix

Fabienne Seveillac

Lisa Willems

Tom Goossens