Mario Chang

Vainqueur du concours Operalia 2014, le ténor guatémaltèque Mario Chang a été choisi pour incarner Alfredo dans La traviata lors de ses débuts à l'Opéra de Hong Kong et à l’Opéra de Floride. Récemment, il a fait ses débuts à l'Opéra National de Norvège dans le rôle du Duc dans Rigoletto et à l'Arizona Opera dans le rôle de Rodolfo dans La bohème. En concert, il a chanté la Symphonie n° 9 de Beethoven avec l’Orchestre philharmonique de Los Angeles sous la direction de Gustavo Dudamel et la Petite Messe solennelle de Rossini à Washington.
Au cours de la saison 2018-2019, il a interprété Alfredo  aux opéras de Washington, d'Atlanta, et de Frankfurt. Il a été Rodolfo à l'opéra de Santa Fe au cours de l'été 2019.
A son répertoire, les rôles de Nemorino dans L'elisir d'amour (Metropolitan Opera), le ténor italien dans Der Rosenkavalier, Arturo dans Lucia di Lammermoor, le quatrième écuyer dans Parsifal; Rodolfo, sous la direction de Gustavo Dudamel, Ismaele dans Nabucco, au côté de Plácido Domingo (Opéra de Los Angeles); Edgardo dans Lucia di Lammermoor (Opéra de Santa Fe) ; Lenski dans Eugène Onéguine), le Duc dans Rigoletto, les rôles-titres  dans Werther et Roberto Devereux et le rôle de Rodolfo (Opéra de Francfort).
En concert, il chante Cassio dans Otello avec le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le ténor italien avec le National Symphony Orchestra.
On a pu l’entendre également dans le Requiem de Mozart (Orquesta Sinfónica Nacional de Guatemala), la Symphonie n° 9 de Beethoven (Orquesta Sinfónica Centroamericana – Nicaragua). A l'Opéra Studio de L'Accademia di Santa Cecilia de Rome, il chante avec Renata Scotto, fait ses débuts au Carnegie Hall lors d'un concert avec la Fondation Musical Olympus, puis avec l'Orchestre Symphonique de Bretagne à Rennes. Il a été soliste invité de l'Orchestre symphonique de la Capella de Saint-Pétersbourg au Festival Musical Olympus en Russie. Il se produit en récital au Carnegie Hall dans le cadre de la Marilyn Horne Song Foundation.

Prix Zarzuela et prix du public au concours Operalia 2014, prix de la Fondation Gerda Lissner 2014, il reçoit le prix Plácido Domingo et le prix «Amigos de Sabadell» au concours Francisco Viñas au Liceu de Barcelone, il a également été récompensé au Concours de chant lyrique de Trujillo au Pérou, et s’est vu attribuer le prix d’Artiste de l’année décerné par l’Asociación Dante Alighieri au Guatemala.
Formé à la Juilliard School, membre du “Lindemann Young Artist Development Program” du Metropolitan Opera, lui et son épouse, la soprano Maria José Morales, ont cofondé « Querido Arte: Compañía de Ópera de Guatemala », une jeune compagnie d'opéra dont le but est de faire en sorte que le Guatemala devienne une référence dans le domaine lyrique. Depuis la création de la société, Ópera de Guatemala a présenté des productions entièrement mises en scène de Rigoletto, La bohème et L’élisir d’amore.

Dates à venir

jeu
20
mai

18h

Opéra

Opéra Comédie