Marie-Adeline Henry

Marie-Adeline Henry commence très tôt l’apprentissage de la musique par le violon, le piano, et la contrebasse. Elle commence le chant à l’âge de 16 ans avant de se perfectionner auprès d’Irène Jarsky, Maryse Castets, puis intègre l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris. Elle y chante les rôles de Fiordiligi (Così fan tutte), Female Chorus (The Rape of Lucretia), Helena (A Midsummer Night’s Dream).
Elle suit les masterclasses de Rachel Yakar, Christiane Eda-Pierre, Natalie Dessay, Jose Cura, François Le Roux.
Elle interprète les rôles de Mélisande (Pelléas et Mélisande) à l’Opéra national de Montpellier et à l’Opéra de Rennes, Abigail Williams (The Crucible de Robert Ward) au Dicapo Theater de New York, à Pecs et Szeged en Hongrie, Eurydice (Orphée et Eurydice) à l’Opéra de Rennes, Fiordiligi (Così fan tutte) auprès de Jean-Christophe Spinosi à Brest, puis au Capitole de Toulouse et à l’Opéra de Nancy, Diane (Hippolyte et Aricie) avec le Reisopera de Hollande, Branghien (Le Vin herbé) à l’Opéra National de Lyon, Lisa (La sonnambula) et la Femme du Forgeron/la Princesse (Faust de Philippe Fénelon) à l’Opéra national de Paris, Polissena (Gesualdo) à l’Opéra de Zürich, La Gouvernante (The Turn of the screw) à l’Opéra de Rennes et au Festival de Spoleto, La Comtesse (Le nozze di Figaro) en Avignon et à Massy, Micaela (Carmen) à Santiago de Chili, Brünnhilde (Siegfried et l’Anneau maudit) à l’Opéra de Paris et à l’Opéra de Saint-Étienne, Poppea (Poppea e Nerone), Donna Elvira (Don Giovanni) à l’Opéra national de Montpellier, Métella (La Vie parisienne) à l’Opéra de Toulon et Coryphée (Alceste).
Très intéressée aussi par le répertoire de concert, elle aborde régulièrement des œuvres contemporaines : Tempo e Tempi de Carter, Quatuor à cordes et voix n° IV de Philippe Fénelon, Die Melancholie et Die Serenaden de Hindemith… Elle se produit également en oratorio dans la Petite Messe solennelle de Rossini, le Requiem de Haydn, ou encore le Lobgesang de Mendelssohn.
Plus récemment, elle interprète les rôles de Valletto (L’Incoronazione di Poppea) à l’Opéra de Paris, Arminda (La Finta Giardiniera) à l’Opéra de Lille et à Dijon, Anna (Nabucco) aux Chorégies d’Orange, Donna Elvira (Don Giovanni) à l’Opéra de Paris, Vitellia (La Clemenza di Tito) à l’Opéra national de Montpellier et Armide à l’Opéra national de Lorraine, ainsi qu’au Festival de Beaune.
Parmi ses projets, les rôles de Fiordiligi à l’Opéra de Toulon, Métella (La Vie parisienne) à l’Opéra d’Avignon, Tatiana (Eugène Onéguine) et Arminda (La Finta Giardiniera) à l’Opéra de Rennes, ainsi que Madame Lidoine (Dialogues des Carmélites) au Théâtre de la Monnaie.

Dates à venir

mer
8
mai

Le Songe d’une nuit d’été

Benjamin Britten (1913-1976)

20h

Opéra

Opéra Comédie
ven
10
mai

Le Songe d’une nuit d’été

Benjamin Britten (1913-1976)

20h

Opéra

Opéra Comédie
dim
12
mai

Le Songe d’une nuit d’été

Benjamin Britten (1913-1976)

15h

Opéra

Opéra Comédie