Macha Makeïeff

Depuis 2011, Macha Makeieff dirige La Criée Théâtre national de Marseille et s’attache à réunir autour d’une programmation théâtrale exigeante, l’ensemble des activités artistiques qu’elle mène et défend depuis toujours, musiques, images, arts plastiques, pour développer un projet singulier, inscrit dans le tissu urbain de la ville de Marseille dont elle est originaire et où elle a été l’élève du Conservatoire d’art dramatique.
Alors étudiante à la Sorbonne et à l’Institut d’Art, elle rencontre Antoine Vitez qui lui offre de faire sa première mise en scène, et Jérôme Deschamps avec qui elle commence une aventure artistique de plus de vingt ans. Elle sera de tous les projets de leur compagnie, à l’écriture, la mise en scène, la création des costumes et des décors de leurs nombreux spectacles ; et à la réalisation des Deschiens. C’est ainsi que naîtra sur les scènes de théâtre un style reconnaissable entre tous. Ce regard tendre et cruel, drôle, décalé, se retrouve dans les spectacles qu’elle réalise à La Criée  Les Apaches en 2012, Ali Baba en 2013 (tournée en 14 et 15) ; elle coréalise alors pour Arte 40 vignettes Ali Baba Marseille.
Ses affinités musicales la font se consacrer à la mise en scène d’opéras, de L’Enlèvement au sérail de Mozart au Festival d’Aix-en-Provence, Les Brigands d’Offenbach à l’Opéra de Paris, Zampa, de Hérold, L’Etoile de Chabrier à l’Opéra Comique La Calisto de Cavalli au Théâtre des Champs-Elysées, Les Mamelles de Tirésias de Poulenc, Moscou quartiers des Cerises de Chostakovitch, La Veuve joyeuse, à l’Opéra de Lyon… en passant par Mozart Short Cuts au Grand Théâtre de Provence. 
Elle accompagne  Vincent Delerm dans la réalisation de son spectacle Memory au théâtre du Bouffes du nord.
En 2000, elle fonde avec Jérôme Deschamps « Les Films de Mon Oncle », qui se consacre au rayonnement international et à la restauration de l’œuvre de Jacques Tati. Elle est directrice artistique du Théâtre de Nîmes de 2003 à 2008, et préside le Fonds de soutien à l’innovation au CNC entre 2009 et 2011.
Elle intervient régulièrement au Pavillon Bosio, école d’Arts plastiques de Monaco dont elle anime le comité scientifique. Elle réalise expositions et performances à La Fondation Cartier, au Parc de la Villette, au Musée des Arts Décoratifs de Paris, à Carré d’Art de Nîmes, au Louvre, au Festival de Chaumont sur Loire, à la Cinémathèque française, à L’Alcazar… et signe la scénographie de l’exposition consacrée aux costumes de l’Opéra Comique, actuellement au Centre national du costume de scène de Moulins.
Macha Makeïeff crée les costumes de La Bonne âme du Se Tchouan de Brecht, mis en scène par Jean Bellorini en 2013, met en scène, Les Âmes offensées d’après les récits de l’ethnologue Philippe Geslin en 2014.
Elle vient de signer la mise en scène, le décor et les costumes de Trissotin ou Les Femmes Savantes de Molière, créé au Festival des Nuits de Fourvière à Lyon du 12 au 16 juin 2015 et en tournée dans toute la France jusqu’en mars 2016.  Ainsi que la scénographie d’une exposition «  L’Opéra Comique et ses trésors », actuellement aux CNCS à Moulins.
Elle crée et interprète avec l’auteur, Lumières d’Odessa de Philippe Fenwick, qui sera présenté aux Rencontres d’été 2015 de La Chartreuse Villeneuve lez Avignon.

Après des travaux d’embellissement et un hors les murs heureux, La Criée métamorphosée a rouvert ses portes en janvier 2015.  Clair, vaste, élégant, fonctionnel, le Hall Nouveau, dessiné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, est désormais le troisième lieu artistique de La Criée souhaité par Macha Makeïeff, accessible à tous, libre et ouvert la journée.

Dates à venir

jeu
17
juin

19h

Musiques d'ailleurs

Opéra Comédie
Réservation
à venir