Łukasz Borowicz

Né à Varsovie, Łukasz Borowicz étudie à l'Académie de Musique Frédéric Chopin. Il dirige les œuvres majeures du répertoire allemand, russe, polonais, tchèque et hongrois. Sa vaste discographie – parmi laquelle on peut citer l’album Heart’s delight – Songs of Richard Tauber avec le ténor Piotr Beczala chez Deutsche Grammophon et l’intégrale de la musique symphonique d’Andrzej Panufnik chez CPO (Editor’s Choice du magazine Gramophone) – comprend plus de 75 titres et a été distinguée par trois « Diapason d’or ».
De 2007 à 2015, il a été chef principal de l'Orchestre symphonique de la Radio polonaise à Varsovie et en 2006, il est nommé principal chef invité de l'Orchestre Philharmonique de Poznań.
La saison dernière, il a fait ses débuts avec le London Philharmonic Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne et le Bamberger Symphoniker et il a poursuivi sa collaboration avec le Beethoven Easter Festival de Varsovie, pour lequel il a dirigé et enregistré onze opéras rarement interprétés. Au cours de la saison 2018/2019, il fait ses débuts à la tête de l’Orchestre national de Hongrie et du Prague Radio Symphony Orchestra. Il dirige l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, le Konzerthausorchestrer de Berlin, la Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, la Württembergische Philharmonie Reultlingen, l’Orchestre Philharmonique Janáček, l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy. Il s’est produit en tant que chef invité à la tête du SWR Sinfonieorchester, des orchestres symphoniques de Düsseldorf, Hambourg et Lucerne, de l’Orchestre national de Lille, de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, du Royal Philharmonic Orchestra, du Los Angeles Philharmonic New Music Group... Il a fait ses débuts à l'opéra avec Don Giovanni à Varsovie où il a depuis dirigé plus de 130 représentations lyriques, parmi lesquelles Orphée et Eurydice, Le Songe d’une nuit d’été, Le Sacre du printemps et Roméo et Juliette.

Parmi ses projets lyriques Halka à Varsovie et au Theater and der Wien, il participera à l’enregistrement de l’intégrale de la musique sacrée d’Anton Bruckner avec le RIAS Kammerchor et l’Akademie für Alte Musik Berlin (Accentus), les cinq symphonies de Hugo Alfven avec le Deutsche Symphonieorchester Berlin (CPO) et un album consacré aux concertos pour violoncelle de compositeurs juifs exilés avec Raphael Wallfisch et le BBC National Orchestra of Wales.