James Way

Le ténor britannique James Way étudie la musique au King’s College de Londres, puis poursuit sa formation à la Guildhall School of Music & Drama avec Susan Waters. Il fait partie du programme « Britten-Pears Young Artists ». Récompensé récemment par le 2e prix Kathleen Ferrier au Wigmore Hall de Londres, il est aussi lauréat du programme jeunes artistes du Jardin des voix des Arts Florissants.
En 2016, il fait ses débuts de soliste aux Proms de Londres dans Serenade to music de Vaughan Williams avec le BBC Symphony Orchestra. Au concert, Il chante dans La Création de Haydn et à Londres dans diverses cantates de Bach. On l’entend également dans la Messe en ut mineur de Mozart avec l’Orchestre Symphonique de Bournemouth, la Symphony no3 de Vaughan Williams avec l’Orchestre Symphonique de Birmingham, Périple d’Hannon d’Arthur Levandier avec l’Orchestre de Chambre de Paris, Semele de Haendel avec l’Orchestra of the Age of Enlightenment, ou encore dans la première européenne de Face de Ross Harris avec le BBC Symphony Orchestra, orchestre qu’il retrouve en 2019 pour Les Nuits d’été de Berlioz.
À l’opéra, il participe aux productions de King Arthur pour le Staatsoper de Berlin ; de Boris Godounov pour le Royal Festival Hall de Londres; de Owen Wingrave pour les festivals d’Aldeburgh et d’Édimbourg.
Il interprète les rôles du Gondolier dans Mort à Venise, M. Triquet dans Eugène Onéguine, Davy dans Silver Birch; Ferrando dans Così fan tutte (Garsington Opera), et ceux de Vistola Fiume et Pastore dans La liberazione di Ruggiero de Caccini pour le festival de musique ancienne de Brighton. Il se produit également dans Le Roi Arthur, The Fairy Queen (Gabrieli Consort and Players), ou encore Il Trionfo del Tempo e del Disinganno qu’il enregistre pour le disque avec le Freiburger Barockorchester, sous la direction de René Jacobs. Récemment, il interprète le rôle-titre dans Samson de Haendel avec le Dunedin Consort ; Acis dans Acis and Galatea avec Les Arts Florissants et Pastore dans La Passion selon saint Matthieu de Bach.
Cette saison, il chante dans Les Vêpres de Monteverdi (Garsington Opera), Le Messie de Haendel (Les Arts Florissants) et La Passion selon saint Matthieu de Bach (RTÉ National Symphony Orchestra). Il sera le Jeune roi dans Lessons in Love and Violence de George Benjamin au Théâtre Mariinsky et en tournée, puis Sellem lors d’une tournée de The Rake’s Progress, sous la direction de Barbara Hannigan.

Dates passées

lun
10
fév

Il Trionfo del Tempo e del Disinganno

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

20h

Opéra

Opéra Comédie
mer
12
fév

Il Trionfo del Tempo e del Disinganno

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

20h

Opéra

Opéra Comédie
ven
14
fév

Il Trionfo del Tempo e del Disinganno

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

20h

Opéra

Opéra Comédie