Jardins migrateurs

 

Entre le djéli malinké conseillant les rois-guerriers et narrant leur glorieuse généalogie, et le bakhshi du Khorasan, lettré, chamane et barbier, il ne subsiste qu’une corde de luth. C’est que ces mélodies orales viennent de la terre, de l’eau, de l’air et du cœur des hommes. Libres penseurs et voyageurs ont fait du monde leur jardin à la façon des musiciens de l'Ensemble Constantinople et d’Ablaye Cissoko, griot de Saint-Louis du Sénégal, éternel oiseau migrateur et maître de la kora. On dit de cette harpe-luth du Royaume mandingue qu’elle était le bien le plus précieux de la femme-génie. De cette créature céleste, Ablaye semble avoir hérité la grâce : douceur du timbre, finesse des lignes mélodiques, fluidité du doigté, virtuosité sans tapage et écho à l’enfance mêlés.

Durée : 1h30

Artistes

  • Ablaye Cissoko
    chant, kora
  • Ensemble Constantinople
  • Kiya Tabassian
    setar, chant
  • Pierre-Yves Martel
    viole de gambe
  • Patrick Graham
    percussions

Dates

dim
19
mai 2019
19h