Grand Est

Johannes Brahms (1833 – 1897)
Symphonie n° 1 en ut mineur opus 68

Antonin Dvořák (1841 – 1904)
Concerto pour violoncelle n° 2 en si mineur opus 104 (B 191)


Pensant qu’il ne pourrait jamais dépasser son dieu Beethoven, Brahms attendit longtemps avant d’écrire la première note de sa 1ère Symphonie. Lors de la création viennoise, Hans von Bülow parla à son propos de « Dixième Symphonie » de Beethoven, désinhibant Brahms pour le reste de sa carrière, mais perçant à jour son projet de retour à la grande symphonie classique, à une époque où d’autres compositeurs ne juraient que par la musique à programme. En deuxième partie, découvrez Victor Julien-Laferrière, jeune espoir du violoncelle français dans une œuvre de Dvořák, le protégé de Brahms, aussi populaire que sa Symphonie du Nouveau Monde.

Durée : 2h avec entracte


En savoir plus :
Prélude au concert : vendredi 17 mai à 19 h – Salon Victor-Hugo / Opéra Comédie

Artistes

Dates

ven
17
mai 2019
20h
 
sam
18
mai 2019
20h
 

Tarifs

NormalRéduitPrivilège
Cat. 134 €26 €31 €
Cat. 230 €23 €27 €
Cat. 326 €20 €23 €
Abonnements Symphoniques A, B, C, Liberté