Die Forelle

Robert Schumann (1810 – 1856)
Fantasiestücke opus 73 pour clarinette et piano 

Ernő Dohnányi (1877 – 1960)
Sextuor pour violon, alto, violoncelle, clarinette,
cor et piano opus 37

Franz Schubert (1797 – 1828)
Quintette en la majeur, D. 667 « La Truite » 


Elle court, elle court dans l’eau scintillante du torrent, la « Truite » de Schubert, saisissante de charme et de gaieté ! À 22 ans, le jeune musicien reprit dans le quatrième mouvement de son original Quintette une série de variations sur le lied pour voix et piano composé en 1817. C’est que l’idée de distribuer cette espiègle musique à un piano, un violon, un alto, un violoncelle et une contrebasse était très originale pour l’époque et ouvrait de nouvelles perspectives pour des alliages encore plus exotiques, comme dans le Sextuor de Dohnányi. Beaucoup plus classiques sont les Fantasiestücke pour clarinette et piano de Schumann, en cela qu’ils aspirent à l’harmonie et à la paix. C’est toujours bon à prendre en ces temps troublés !

Durée : 1h45

Artistes

Dates

sam
13
avril 2019
19h