Cordes et vents

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Symphonie pour cordes opus 110a

Arvo Pärt (1935-)
Cantus in memoriam Benjamin Britten pour orchestre à cordes et cloche

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sérénade n° 10 en si bémol majeur KV 361 dite « Gran Partita »


Chef d’orchestre et un des meilleurs clarinettistes européens, Jean-François Verdier emmène l’Orchestre de Montpellier dans un parcours musical  original. À partir du Quatuor à cordes n° 8 de Chostakovitch, écrit sous le coup de l’émotion d’avoir vu Dresde en ruines, l’altiste et chef Rudolf Barshaï a réalisé la transcription de cette partition poignante qui s’évanouit dans le silence. C’est aussi dans le silence que résonne la cloche débutant le canon de Pärt à la mémoire de Britten, dont il appréciait la pureté inhabituelle de la musique. Et tout se termine dans la joie avec cette « musique du soir » KV 361 de Mozart, le plus beau cadeau de mariage qu’il pouvait faire à sa Constance !

Durée : 2h avec entracte

Renseignements :
Service Actions culturelles
04 66 50 50 54

 

 

 

Artistes

Dates

dim
9
décembre 2018
16h