Concert de rentrée

Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
La Consécration de la maison opus 124 en ut majeur

Benjamin Britten (1913 – 1976)
Suite on english folk tunes "A time there was... ", opus 90

Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
Symphonie n° 3 en la mineur "Ecossaise" opus 56


Septembre 1822 : pour l’inauguration du théâtre de la Josefstadt, son intendant passe commande à Beethoven, alors au faîte de sa gloire, d’une flamboyante ouverture écrite dans un style proche de Haendel, son compositeur préféré. À nouveau l’Angleterre, avec Benjamin Britten et son ultime oeuvre orchestrale sur des chants populaires d’après une citation d’un poème de Thomas Hardy. Jugeant sévèrement le chauvinisme inspiré par les  chants nationaux, Britten n’en appréciait pas moins la douceur de leurs mélodies. Une paisible évocation de la campagne anglaise en somme. L’Angleterre toujours, avec la Symphonie n° 3 de Mendelssohn dédiée à la reine Victoria qui apprécia le jeune musicien. Ce dernier en aurait eu l’inspiration en s’adonnant à la contemplation de la chapelle mortuaire de Mary Stuart envahie par les herbes et le lierre : so romantic !

Durée : 1h

Tarif unique : 10 €

Artistes

Dates

sam
14
septembre 2019
19h
 
dim
15
septembre 2019
11h
 

Tarifs

Tarif unique : 10 €