Nikola Todorovitch

Né à Montpellier en 1967, d’origine slave, Nikola Todorovitch étudie d’abord la percussion dans la classe de Marcel Jorand, au Conservatoire de sa ville, tout en suivant les leçons de chant de Jean Angot. En 1987, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de la mezzo-soprano Jane Berbier, puis il est reçu en 1989 à l’Ecole de l’Opéra, rue Favart où il travaille auprès de Michel Sénéchal.
Après L’Elisir d’amore et Don Pasquale, dirigés par Gianfranco Rivoli à l’Opéra Bastille en 1991, il s’installe l’année suivante à Vérone, où il rencontre le ténor Giuseppe Giacomini avec lequel il se perfectionne à Monselice Padova, et parallèlement étudie avec la contralto Adriana Lazzarini à Sirmione Vérone.
Il débute réellement son activité artistique sous la tutelle d’Enrico de Mori de la Scala de Milan, avec lequel il chante L’amico Fritz au Teatro Filarmonico de Vérone en 1994, puis La Traviata.
Finaliste du concours Enrico Caruso en octobre 1995, il obtient une bourse d’études décernée par le Conservatoire de Milan. En mai 1996, il sera primé meilleur interprète étranger au Concours international Giuseppe Di Stefano à Trapani (Sicile) dans I Capuletti e I Montecchi de Bellini.
Suivront alors L’Elisir d’amore sous la direction de Fabrizio Carminati, Rigoletto (Rinaldo Giovaninetti; La gazza ladra (Peter Maag; La Bohème ; Manon de Massenet, La Traviata, ou encore La tragédie de Carmen de Peter Brook à Bordeaux…
Il est actuellement artiste dans le cadre des Chœurs de l’Opéra national Montpellier Languedoc-Roussillon.

Dates passées

mar
15
mai

Nabucco

Giuseppe Verdi (1813–1901)

20h

Opéra

Opéra Berlioz
ven
18
mai

Nabucco

Giuseppe Verdi (1813–1901)

20h

Opéra

Opéra Berlioz
dim
20
mai

Nabucco

Giuseppe Verdi (1813–1901)

15h

Opéra

Opéra Berlioz

Discographie

Gaetano Donizetti

Il duca d’Alba