Mariame Clément

Mariame Clément est née à Paris. Après des études de lettres et d’histoire de l’art à l’Ecole Normale Supérieure, elle vit aux Etats-Unis puis à Berlin, où elle commence un doctorat sur la miniature médiévale persane tout en effectuant ses premiers stages à la Staatsoper Unter den Linden.
Elle travaille ensuite comme assistante à la mise en scène dans divers opéras en Europe. En 2003, elle remporte le troisième prix au Concours européen de mise en scène d’opéra de Wiesbaden.
Elle signe sa première mise en scène en 2004 avec Il Signor Bruschino/Gianni Schicchi à l’opéra de Lausanne, avec des décors et costumes de Julia Hansen. Leur deuxième production, Il Viaggio a Reims de Rossini à Berne en 2005, est reprise à Oviedo et Tel-Aviv, et plusieurs années plus tard à Anvers sous la direction d’Alberto Zedda, qu’elle a retrouvé la saison passée, toujours à Anvers, pour l’Armida de Rossini.
Elle a travaillé entre autres à Athènes (Le Comte Ory), Berne (La Traviata, Il Barbiere di Siviglia, La Bohème), Nancy (Rigoletto), Strasbourg (La Belle Hélène, Werther, Platée, Der Rosenkavalier, Die Zauberflöte), Anvers/Gand (Giasone, Agrippina), au Theater an der Wien de Vienne (Castor et Pollux et The Fairy Queen, dans les deux cas avec Christophe Rousset en fosse), à Graz (Faust, Die Zauberflöte), Dortmund (Le Nozze di Figaro), Nuremberg (Platée, Le Nozze di Figaro), au festival de Glyndebourne (Don Pasquale, Poliuto), à l’Opéra national de Paris (Hänsel und Gretel), à Essen (Le Grand Macabre), au théâtre du Capitole de Toulouse (Castor et Pollux), et à Covent Garden (L’Etoile). En 2014, elle a créé le premier opéra de Philippe Hurel, Les Pigeons d’argile, au Théâtre du Capitole. La saison passée, elle a mis en scène à l’Opéra national du Rhin la création française du deuxième opéra de Wagner, Das Liebesverbot. Cette saison, elle aborde Monteverdi avec Il Ritorno d’Ulisse in patria au Théâtre des Champs-Elysées à Paris sous la direction d’Emmanuelle Haïm, avant de retrouver Christophe Rousset pour une nouvelle production de La Calisto (Cavalli) à Strasbourg.
Ses prochains projets la conduiront à Anvers, Strasbourg, Glyndebourne, Essen, Dresde, Santiago...

Dates passées

dim
26
fév

Armida

Gioachino Rossini (1792-1868)

15h

Opéra

Opéra Comédie
mar
28
fév

Armida

Gioachino Rossini (1792-1868)

20h

Opéra

Opéra Comédie
ven
3
mars

Armida

Gioachino Rossini (1792-1868)

20h

Opéra

Opéra Comédie
dim
5
mars

Armida

Gioachino Rossini (1792-1868)

15h

Opéra

Opéra Comédie